La première fois que l’on m’a posé cette question, je dois avouer que je suis restée un peu perdue et silencieuse. J’ai horreur de tondre la pelouse et je ne suis pas plus douée pour ce qui est de l’aménagement de la maison alors j’ai tout simplement répondu que j’étais auteur. Mon interlocuteur a bien ri et moi aussi lorsqu’il m’a expliqué la signification de ces deux concepts.

Apparemment, cette distinction en deux types d’auteur viendrait du grand G.R.R. Martin, bien connu pour la série romanesque du “Trône de fer”.
Je vous laisse la citation en français parce que je suis quelqu’un de super sympa 🙂

George RR Martin

« J’ai toujours clamé haut et fort qu’il existe deux sortes d’auteurs. En simplifiant, il y a les architectes et les jardiniers. Les architectes créent des plans avant même d’enfoncer le premier clou, ils conçoivent toute la maison : l’emplacement des tuyaux et le nombre de chambres, la hauteur du toit. Ils ont tout prévu, contrairement aux jardiniers, lesquels estiment qu’il suffit de creuser un trou et semer la graine pour voir ce qui arrive. »

Loin de moi l’idée de vexer G.R.R. Martin mais je trouve que réduire les auteurs à deux typologies est un peu réducteur… Oui, je plaide coupable, j’ai horreur de généraliser et de mettre les gens dans des cases. Je ne vois pas pourquoi il faut toujours être soit l’un soit l’autre, mais c’est peut-être lié au fait que j’ai toujours eu l’impression d’être plusieurs dans ma tête.

Oui, je plaide coupable, j’ai horreur de généraliser et de mettre les gens dans des cases. Je ne vois pas pourquoi il faut toujours être soit l’un soit l’autre, mais c’est peut-être lié au fait que j’ai toujours eu l’impression d’être plusieurs dans ma tête.

Enfin, cette distinction a eu au moins le mérite de poser une base afin de pouvoir discuter. De retour chez moi, la question a donc trotté et trotté dans ma tête.

Suis-je un architecte ou un jardinier ?

Au départ, avant de publier mon premier roman, je dois bien avouer que je pensais que tous les auteurs étaient des architectes. Comme eux, je me suis donc appliquée à écrire des fiches pour chacun de mes personnages, à réaliser une trame précise des événements avec une frise chronologique, à réaliser une ligne directrice pour chacun de mes chapitres. Au bout du compte vous savez ce qui est arrivé ? Je me suis ennuyée, le plaisir d’écrire, de créer et de me laisser surprendre par mes personnages a disparu… Je n’ai donc jamais réussi à terminer ce roman.

Le temps a passé et afin de prendre goût à nouveau à l’écriture, je me suis dit : tant pis si ce n’est pas cohérent, tant pis si ce n’est pas parfait, je vais écrire, comme cela, au fil de mes envies et laisser l’histoire se créer elle même… et c’est ainsi qu’est né mon premier roman Semblables.

Serais-je donc un jardinier ?

Pas vraiment car même si je ne connaissais pas exactement toutes les actions chapitre par chapitre, je savais néanmoins où je voulais aller pour la fin du roman. J’avais les grandes lignes en tête et c’est d’ailleurs ce qui m’a permis de rester cohérente et de créer une histoire assez fluide. J’avais le début et la fin et au milieu je me suis permis de divaguer. Pour ce qui est des personnages, j’aime créer des profils assez poussés en amont, notamment pour leur psychologie car j’apprécie que les personnages semblent réels.

Donc, au final je pense être un architecte jardinier, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible !

Et vous alors, vous êtes plutôt architecte ou jardinier ?

3 commentaires sur “Êtes-vous plutôt jardinier ou architecte ?”

  1. J’adore ! Effectivement avec quelques explications nous y voyons plus clair et tu sors cet article pile le jour de la sortie de la dernière saison du trône de fer! je suis certaine que c’est fait exprès! tu serais bien un peu architecte sur les bords pour être aussi diabolique :p (parce que moi j’attendais ton article tous les jours… j’étais loin de me douter qu’il fallait attendre ce jour J ! 😉

    1. Oui c’est une déformation professionnelle en tant que communicante j’applique aussi une stratégie à la diffusion de mon contenu 🙂 et je suis aussi un peu diabolique, n’ayons pas peur des mots 😉

  2. Alors j étais un Jardinier, mais j avais jamais la fin de mon histoire, du coup je finissais pas mes romans. Du coup, j ai décidé d être architecte. J ai pas encore commencé, mais j ai mes chapitres écrits aux petits oignons et mes personnages. On verra si cela marche.

N'hésitez pas à laisser un commentaire...ça fait toujours plaisir ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :