En tant que lectrice, je ne suis pas une férue de salons. En effet, avant cette année, je n’avais par exemple jamais visité le salon du livre de Paris et encore moins celui de Bruxelles. En revanche, il y a un salon et qui est le seul d’ailleurs auquel je participe depuis maintenant trois ans, c’est le salon des Imaginales qui a lieu dans les Vosges à Épinal et pour la première fois, je participais à celui-ci en tant qu’auteur. 

Les imaginales qu’est-ce que c’est ?

Les Imaginales est l’un des premiers salons internationaux dédiés aux littératures de l’imaginaire et est organisé depuis 2002. Chaque année, le festival accueille ateliers, conférences, dédicaces, cosplay, expositions, rencontres, reconstitutions… Le salon se situe à Épinal dans les Vosges et il reçoit environ 50 000 visiteurs durant 4 jours. 

Pourquoi j’aime ce salon ?

Déjà, ce n’est pas parce qu’il est proche de mon domicile car plus de 500km me sépare du lieu du festival. Et malgré le trajet, je ne regrette pas d’y avoir participé encore cette année, car il y a une véritable ambiance lors de ce salon. Alors que je reproche souvent à certains événements littéraires d’être sans âme, ce n’est pas le cas des Imaginales. Tout est fait pour vous plonger dans un autre monde, les décors, les stands, les activités, les intervenants déguisés, les ateliers… tout ! Même la monnaie, la preuve en images.

Un cadre magnifique et des intervenants accessibles

Le salon regroupe non seulement des auteurs mais aussi des illustrateurs, et des éditeurs. Généralement, ils sont beaucoup plus accessibles que dans les autres salons. Le cadre des Imaginales est également appréciable. Contrairement à la majorité des salons, aux Imaginales, une grande partie du salon se situe à l’extérieur, dans un parc. Même s’il est vrai que ce n’est pas toujours évident à cause du temps, c’est vraiment sympa de pouvoir se balader en plein air et surtout de ne pas être les uns sur les autres. Cette année, nous avons eu un beau temps avec du soleil et c’était très agréable d’être à l’extérieur.

Les imaginales = les retrouvailles

Un autre point fort du salon mais dont je ne pourrai pas vous parler cette fois, ce sont les conférences. En effet, étant donné que j’étais présente sur le stand Plume Blanche tout le week-end pour les dédicaces, cette année, je n’ai pas pu y participer.

En revanche sur mon stand, j’ai eu la chance de rencontrer des formidables lecteurs. Certains que je ne connaissais que via les réseaux sociaux, d’autres que j’avais déjà rencontrés à Bruxelles ou à Paris et qui sont venus me faire part de leurs retours. J’ai même reçu des cadeaux , Valou si tu passes par là, encore merci pour le chocolat !

Ce salon a également été l’occasion de revoir mes collègues auteurs mais aussi de découvrir de nouveaux auteurs de la maison d’édition.

Pour résumé, je n’ai pas vu passer ces deux jours. Le salon a été intense et je suis rentrée épuisée mais la fatigue est une bonne fatigue. Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui sont passés sur le stand pour récupérer un exemplaire de Semblables ou simplement pour échanger un mot et à l’année prochaine !

Et vous, avez-vous participé aux Imaginales ?

One thought on “Retour d’expérience sur le salon des Imaginales à Épinal (88)”

  1. Personnellement ça me donne très envie d’aller faire un tour dans les Vosges! A te croire, ce salon est magique et rassemble tout ce que j’aime!

N'hésitez pas à laisser un commentaire...ça fait toujours plaisir ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :